lundi 1 octobre 2012

Minidoux, 18 mois, presque 19


Toujours un grand sourire aux lèvres et des idées de bêtises plein la tête : tel est notre fripouille préférée...

A presque 19 mois, Minidoux ressemble de plus en plus à un petit garçon. Rentré à la crèche il y a seulement un mois, il est déjà parvenu à s'intégrer au groupe pourtant déjà constitué ! Il connaît même le prénom de certains copains. En prime, contrairement à la maison où il se tient à un régime plutôt strict "semoule au lait/tapioca au lait" (au mépris des nombreux petits plats que je lui propose), Minidoux termine toutes ses assiettes avec grand plaisir. Lorsque je vais le chercher, c'est un bonheur de voir son visage s'éclairer avant qu'il vienne vers moi en ouvrant les bras. Et le soir, il nous couvre de bisous !

A présent Minidoux a aussi ses goûts : il se passionne pour les animaux et les tracteurs. Il dit aussi quelques mots. Papa et Maman, encore, mais surtout des vocables plus exotiques tels, "coc coc" (un volatile) "gaga" ("chat"), "tateur" (tracteur), Titi (mon grand frère). Depuis quelques semaines, son nouveau mot préféré tient en 3 lettres : NON. Cela donne bien entendu des échanges intéressants :

Moi : "Grand doux, tu veux manger du riz ou des pâtes ?"

Minidoux :"Non !"

M. Doux : "Souricette, tu as passé une bonne journée au travail ?"

Minidoux :"Non !"

Moi :"tu as vu le joli lapin sur ton pyjama ?"

Minidoux :"Non !"

Moi :"Minidoux, tu veux téter ?"

Minidoux :"Non ! Non ! TETER !! TETEEEER!!!"

Minidoux a aussi le sens de l'ordre. Pas question par exemple en arrivant des courses de poser un sac sur la chaise de son père. Lorsque je peux accompagner le Grand à l'école, Minidoux veut accrocher lui aussi sa veste au portemanteau (il se verrait bien lui aussi dans la classe du grand). Parfois ce côté ordonné lui fait faire des choses un peu spéciales, comme retirer des champignons d'une sauce vite préparée pour les remettre dans leur boîte ou retourner ranger sa panière de linge propre dans la machine à laver.

Il n'aime toujours pas trop les jouets. Son activité préférée est tout simplement nous imiter : passer la serpillière, téléphoner, se coiffer, tout y passe... A tel point qu'on le surnomme "le neurone miroir" ! Cependant, il ne faut pas rester trop longtemps dans l'appartement : Monsieur s'ennuie vite et le fait comprendre, à coup de bêtises !

Minidoux nous fatigue aussi parfois, lorsqu'il pique des colères pour manger la tablette de chocolat (non pas juste un carré, c'est la tablette entière ou rien) ou qu'il nous démonte pour la énième fois toutes les boîtes de CD du salon... Il sait se faire pardonner grâce à son esprit (trop ?) vif et son charmant sourire. Dans quelques mois, il sera un petit garçon qui fêtera ses deux ans et je me dirai que, décidemment, le temps a passé à toute vitesse.

Mon mini

Aucun commentaire:

Publier un commentaire