vendredi 24 février 2012

Quand rien ne va...

Non, non et non, image tirée du site http://www.leslecturesdeliyah.com
On pourrait croire que Grand doux n'a depuis hier qu'une seule idée en tête : nous être le plus désagréable possible... Refus de s'habiller, de se laver, hurlements à la moindre contrariété, et pour couronner le tout, agressivité envers son petit frère. Où est l'esprit de coopération qui nous avait permis notamment de trouver ensemble une solution pour ranger l'appartement ? Depuis deux jours, ce bel esprit semble avoir été remplacé par l'opposition systématique ! Sale impression de voir s'écrouler tout ce que j'ai patiemment mis en place... Bien difficile de faire face lorsqu'on est seule la journée à la maison ! Je suis d'habitude compréhensive face aux problèmes du Grand Doux face à l'habillage, mais voir Minidoux bousculé me fait voir rouge et pour tout dire me donne envie de coller des baffes à l'agresseur (attitude moyennement constructive, vous en conviendrez).
Pour compléter le tableau, Grand Doux souffre depuis deux jours d'une poussée d'eczéma carabinée. C'est certes une affection bénigne, mais comment ne pas être retournée en voyant sa peau, atrocement sèche, couverte de lésions rouges et enflées. Grand doux a fait sa première poussée il y a deux mois, due au stress selon le médecin. Cause ou conséquence de son comportement, je ne sais pas...

Je pense que c'est une mauvaise passe et que les choses vont rapidement s'améliorer mais je cherche aussi des solutions (enfin, autre chose que de coller Grand Doux devant Tracteur Tom comme j'ai fini par le faire cet après-midi, ce qui évidemment ne marche que le temps du visionnage) :

- relire Jalousies et rivalités entre frères et sœurs, agrandir les aide-mémoires "d'urgence" comme celui-ci et les coller sur le frigo. (Elles font des consults à domicile Faber et Mazlish ? )
scan faber mazlish jalousies et rivalités bande dessinée

- résoudre l'éternelle opposition du Grand doux lors de l'habillage qui font que chaque départ de la maison tourne trop souvent à la crise de nerfs.
-essayer d'entendre le mal-être  derrière le comportement  mieux que nous ne le faisons, puisque manifestement l'arrivée de ce petit frère reste encore en travers de la gorge du Grand Doux ( mission impossible pour moi aujourd'hui, j'étais trop excedée)
- Lui permettre d'exprimer son agressivité par des moyens plus acceptables (lesquels ? Lui qui déteste jouer à la bagarre...)
-Trouver un bon dermato, car notre garçon ne supporte pas la pommade prescrite par son médecin traitant.
- Envisager d'inscrire Grand Doux quelques jours au centre aéré lors des prochaines vacances, histoire aussi de souffler un peu.

Allez, on respire à fond, on va y arriver ! Des idées, vous, vous en avez ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire