jeudi 15 décembre 2011

Des nouvelles de Minidoux, 9 mois et des poussières

Eh voilà, Minidoux a fêté ses neuf mois. Autant de temps dehors que dedans a-t’on coutume de dire… Je ne résiste pas à la tentation de vous proposer un nouveau petit portrait, même s’il y aurait tant de choses à dire que ce court billet n’y suffira pas.

Le petit bébé s’est transformé en joyeux luron, souvent le sourire aux lèvres et le rire facile. Son nouveau surnom « Poupouille Fripouille » ne fait pas très sérieux, mais lui va vraiment bien. Pour un oui ou pour un non, Poupouille nous gratifie de sourires craquants et de petits gazouillis. Il pleure aussi beaucoup moins, et c’est quand même un soulagement pour toute la famille. Minidoux a bien pris sa place à la maison, son caractère est plus affirmé (il se fait très bien comprendre quand quelques chose ne lui plaît pas).
A présent, Minidoux maîtrise parfaitement le quatre-pattes et fait de petites promenades dans l’appartement, avec une prédilection pour la chambre inondée de jouets de son frère. A la moindre occasion, il se hisse debout à la force de ses bras, s’accrochant aux meubles, caisses de jouets, et même murs et baies vitrées. L’équilibre étant mieux acquis, il n’y a plus de chutes, mais de petits déplacements en appui sur le mobilier. Minidoux est aussi moins casse-cou et donne l’impression de réfléchir davantage avant de foncer tête la première. Nous lui avons retiré son petit casque, peut-être lui remettrons nous lorsqu’il marchera. Au sujet de la marche, les prévisions de l’entourage vont bon train : beaucoup de gens pensent que Minidoux fera bientôt ses premiers pas, mais personnellement, je n’en sais fichtre rien.
Les Doux au stade, même pas impressionnés

A neuf mois, Minidoux fait tout doucement sa diversification alimentaire, avec un petit repas à midi et un autre le soir. En général Monsieur ne prend que des petites quantités, et je lui donne la viande « en douce » mélangée au reste, hors de question pour lui d’en goûter séparément. Il ne raffole pas non plus des compotes, mais adore yaourts et fromages blancs. Il trouve encore sans doute l’essentiel de son alimentation dans mon lait…

Depuis une dizaine de jours, notre petit doudou s’intéresse enfin aux jouets et parvient à s’occuper de longues minutes. Cela permet de souffler un peu… Parmi ses jeux préférés, le vidage de caisses de jouets, la tentative de destruction de maison playmobil (en fait, il tente d’ouvrir et fermer les minuscules fenêtres), les parties de cache-cache (éclats de rires garantis). Il adore aussi tout ce qui roule et les petits jouets à lumières et à musiques horripilantes entraînantes comme ces deux là :
"Rejoins-nous vite dans l'arbre magique, et découvre les couleurs en musique", ritournelle entendue environ 9 millions de fois...
Déniché pour 2 euros au vide-grenier : "Tous tes petits amis forment une joyeuse fanfare, ils aiment la musique, ce sont de vraies stars", refrain subi depuis deux ans et demi...

Mais plus que ses jouets, Minidoux adore qu’on lui fasse la conversation, et a déjà une large gamme de vocalises qui donne vraiment l’impression d’un langage. Il est ravi lorsqu’on répète ses « abou » et autres « baba »…

C’est un grand bonheur de voir grandir notre petit bonhomme qui fêtera bientôt son premier Noël !
Courses en BB-Tai, le porte-bébé adoré du Minidoux

Aucun commentaire:

Publier un commentaire